webleads-tracker

 

1. Quelles sont les différences entre les approches de conception DA1, DA2 & DA3 de l’API 618 ?

DA1 : Il est demandé que le ballon antipulsatoire soit conçu en utilisant des techniques analytiques afin de satisfaire les niveaux de pulsation en ligne et les pertes de charge autorisés.

Toutefois, SIM Engineering conçoit toujours ses ballons antipulsatoire en passant par une simulation acoustique plutôt qu’une méthode analytique.

DA2 : Une simulation acoustique du compresseur, des ballons antipulsatoire, ainsi que des lignes de tuyauterie client est demandée. Une revue du système de supportage est demandée, mais seulement basée sur une méthode analytique et l’expérience.

DA3 : Comme pour le DA2, Une simulation acoustique est demandée. En outre, une étude de réponse mécanique est requise avec l’utilisation d’un logiciel en analyse modale.

 

 2. Est-ce que les vibrations sont causées, par le compresseur alternatif, ou par les pulsations ?

Les vibrations directement induites par le compresseur alternatif sont typiquement :

  •           Les forces périodiques engendrées par les masses mobiles non balancées.
  •           Le couple de torsion périodique engendré par le décalage des cylindres
  •           Les forces verticales à l’endroit du guide de crosse.
  •           L’élongation du cylindre due aux forces internes de compression.
  •           Particulièrement pour les compresseurs à vitesse rapide, les défauts d’alignement des pièces en rotation

Les vibrations induites par les pulsations sont typiquement :

  •           Les forces non-équilibrées induite par les pulsations au travers des volumes.
  •           Les forces non-équilibrées induite par les pulsations sur les tronçons de tuyauteries, entre coudes, entre coude et fond fermé, entre té et fon fermé…
  •           L’effet des pulsations sur le diagramme PV et les vibrations du compresseur.

 

3. Je croyais qu’un compresseur à vis est exempt de pulsation et de vibration ?

Un compresseur à vis (sèche ou humide) ne compresse pas le gaz de façon continue, mais en une série de bouffée de débit cadencée par le nombre de lobe de la vis mâle. Les pulsations sont plus importantes au refoulement qu’à l’aspiration, particulièrement lorsque le compresseur fonctionne en Sur-Compression ou en Sous-Compression (signifie que la pression interne maximale atteinte à l’intérieur de la vis est supérieure ou inférieure, respectivement, à la pression de refoulement process).