webleads-tracker

Exposition vibratoire : bâtiment, industrie, environnement

 

 

La maîtrise et le contrôle des vibrations, impliquent de déployer des outils de mesures et de calculs afin de traiter efficacement ces problématiques. Dans des secteurs variés, tels que l’industrie, les bâtiments et travaux publics ou encore les transports, notre rôle est d’assurer le confort des usagers, la protection des salariés mais également des bâtiments et structures sollicités par des vibrations potentiellement nuisibles.

Mesures d’Exposition vibratoires au travail

Le code du travail impose à l’employeur l’évaluation des risques liés aux vibrations auxquelles les salariés sont exposés. Cette évaluation peut nécessiter la mesure des niveaux de vibrations mécaniques transmises au corps complet ou bien aux mains/bras.

La réglementation définit des seuils d’exposition journalière à partir desquels il convient d’appliquer des mesures préventives ou correctives. Le principal enjeu concerne les risques pour la santé, mais le confort des salariés est également considéré.

Ces campagnes de mesures nous permettent alors de préconiser des solutions palliatives pour la réduction des vibrations, le confort des salariés et enfin le respect des seuils réglementaires le cas échéant.

 

Mesures de vibrations émises par les infrastructures de transports

Les vibrations émises par les infrastructures routières ou ferroviaires font l’objet de nombreuses plaintes des riverains exposés. Dans ce contexte, nous contrôlons l’exposition vibratoire des riverains pouvant porter atteinte à leur confort, ainsi que celle de leur maison afin d’évaluer les risques pour les structures.

Des mesures proches simultanées proches de la source et/ou dans les étages et sur les fondations de la maison permettent d’étudier la propagation dans le sol et/ou dans le bâtiment.

L’identification des sources principales des vibrations et des facteurs les influant permettent de préconiser des solutions d’amélioration

 

 

Mesures de vibrations émises dans l’environnement

Des industries de type ICPE ou bien des chantiers de construction ou réhabilitation de bâtiment ou de transports publics peuvent engendrer des vibrations nuisibles pour l’environnement. Dans ce contexte, nous contrôlons également les vibrations émises afin de vérifier leur criticité sur l’environnement et de préconiser des solutions d’amélioration.

Monitoring / surveillance vibratoire

 

En utilisant nos stations de monitoring acoustique et vibratoire (développées en interne) nous sommes en mesure d’apporter une assistance à maitrise d’ouvrage dans le cadre d’un chantier en cours. La possibilité de contrôler en continu et en temps réel les niveaux vibratoires en amplitude et en fréquence permet de réguler les vibrations engendrées par un chantier et de définir des programmes de traitements pour le respect des chartres environnementales.

 

Etudes et mesures vibro-acoustiques

Afin de définir des solutions pour traiter les bruits d’origine solidiennes ou les vibrations trop importantes, nous quantifions les sources vibratoires, les transferts vibratoires et vibro-acoustiques ainsi que les réponses des différentes structures. Sur la base de ces différents constats, nous utilisons nos différents moyens de calculs afin de préconiser des solutions de traitements vibratoires (modification du comportement vibratoires des sources, découplage machines, amélioration de la réponse mécanique des structures…).

 

Mesures et Etude pour l’isolation vibratoire

L’isolation vibratoire est nécessaire dans le cadre d’une machine ou système transmettant des vibrations jugées trop importantes à son environnement, on parle alors d’isolation directe. Mais elle l’est également dans le cadre de la protection d’un équipement sensible à un environnement soumis à des vibrations significatives, on parle alors d’isolation indirecte.

Les mesures des vibrations nous permettent d’évaluer la nécessité d’un découplage vibratoire et de définir la solution la plus adaptée pour assurer des taux de filtration suffisants (type de plots anti-vibratiles, nombre, disposition…).